Diorama

Le portrait du mois : Mitch Garcia

 

  Publié le 7 juin 2017 à 18:08

Chaque mois, découvrez le portrait d’un Backer qui nous raconte sa passion pour la trilogie Retour vers le futur, ses rencontres avec les autres fans, les acteurs, et un petit retour sur l’année 2015 !

 
 
01. Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Pas mal de gens me connaisse sous mon pseudo dans le groupe: Mitch Garcia. Pseudo choisi et utilisé pour l’évènement Secret Cinema à Londres il y a quelques années.

 

Rencontre entre fans
En fait je m’appelle Anthony et je suis un fan de la première heure. Il faut préciser que même avant d’être fan du film retour vers le futur, je suis fan de cinéma. Courts métrages, montages vidéo, j’ai passé une partie de mon adolescence avec une caméra sur l’épaule. JRI freelance au cachet, cadreur ou journaliste événementiel, j’ai toujours su combiner mon rythme de vie pour travailler pendant mes études et pouvoir continuer ma passion autour du cinéma sur mon temps libre.

 

 

Fan gathering bruges

 

 

Cela m’a amené jusqu’au portes du CLCF à Paris (Conservatoire libre du Cinéma Français). Néanmoins un choix a du être fait et une carrière d’informatique de gestion a été privilégiée.
Bref, je suis depuis 22 ans ingénieur en informatique pour un grand éditeur mondial. L’informatique est une autre de mes grandes passions.

 
 
02. Comment es-tu devenu fan de la trilogie « Retour vers le futur » ? Est-ce venu immédiatement après la vision des 3 films ?

Etre fan signifie beaucoup de chose et chacun peut y mettre sa définition. Si je dis que je ne se passe pas un jour de ma vie depuis 1985 sans penser au moins une fois par jour à Retour vers le futur, alors oui on peut considérer que je suis fan de ce film… il faut avouer qu’en 1985, j’ai eu la chance d’aller voir le film au cinéma accompagné de mon grand frère, et que de suite ce fut le coup de foudre.

 

 

Mitch et Claudia Wells

 

 

Coup de foudre pour tout, l’histoire, Marty, la delo, mais également toute la technique apportée autour du film. Cela m’a donné l’envie de m’investir encore plus autour de ma passion des caméras. J’avais 11 ans à l’époque, mais déjà un passé de caméraman bien chargé grâce à ma mère notamment qui passait beaucoup de temps à nous filmer à l’époque.

4 ans plus tard les épisodes 2 et 3 ont déclenché une autre envie chez moi, l’envie de connaitre les gens qui ont travaillé sur le film. De savoir leur technique, de pouvoir les ‘approcher’… A cet âge on est prêt à renverser des montagnes, mais malheureusement les moyens sont encore limités, et notamment financièrement.

 

 

Jeffrey Weissman et Mitch Garcia

 

 

Les premiers contacts se font donc par courrier au travers des brochures collectionnées et adresses notées. Quelques coup de fils sont même déjà passés sur les quelques années qui suivent, et qui me permettent d’établir mes premiers contacts solides au début des années 90.

L’aventure est lancée et plus jamais cela ne me quittera… aujourd’hui, et depuis maintenant près de 30 ans, je m’intéresse au ‘derrière le tournage’. Notamment les éléments de prod, les objets utilisés lors du film par les acteurs ou la troupe, mais dans un but de production, et qui n’apparaissent pas à l’écran, les storyboards et scripts, notamment sur les scènes cachées, les scènes retirées, etc…

 

 

Team Fox storyboard

 

 

Story board bttf

 

 

J’ai beaucoup vendu, notamment ces 20 dernières années, dans le cadre de la promo du film et pour le soutien à la fondation, ou tout simplement pour échanger ou faire plaisir aux gens… Aujourd’hui avec le temps, je regrette certaines pièces passées entre mes mains, ou l’usage que certains font de mes pièces vendues…

J’ai appris avec le temps qu’il n’y avait pas que des passionnés autour de moi. Du coup je me suis assagi, je vends moins mais depuis 10 ans je me suis fait une promesse : d’en vendre qu’à des passionnés et surtout d’accompagner toutes mes ventes d’une explication et de l’histoire de l’objet. En effet, chez moi, chaque objet a son histoire. Si je n’arrive pas a l’obtenir pour moi l’objet n’a pas de valeur. Certains objets sont restés 15 ans entre mes mains avec une histoire ‘à verifier’ et au bout de 15 ans l’histoire a pu être vérifiée. D’autres ont été vendus, puis l’histoire n’arrivant qu’après, je les ai rachetés à prix d’or à mes acheteurs…

 

 

Storyboard bttf

 

 

Bref, je suis avant tout passionné de ces objets ayant servis au film mais surtout de leur anecdotes au cours du tournage. A ce jour, ma collection a bien diminuée car je ne suis pas collectionneur dans l’âme. Il ne me reste presque plus rien, mais l’essentiel du travail a été fait : faire plaisir autour de soi, partagé ses anecdotes pour qu’elles perdurent au fil du temps, et continuer 30 ans après de faire vivre ce film, car c’est grâce à nous que ce film peut encore survivre de nos jours, et être aussi médiatisé.

 
 
03. Une petite préférence ? Retour vers le futur 1, 2, ou 3 ? Pourquoi ?

Le 1 est mon préféré. Pourtant à l’époque je ne l’ai vu qu’une fois au cinéma alors que 4 ans plus tard, j’ai passé la journée entière dans la salle de cinéma a regarder l’épisode 2 dès son premier jour de sortie. L’adolescence grandissante me permettait également d’avoir un peu plus de liberté.

 

 

Rencontre de fans avec Superdenis

 

 

Retour vers le futur reste mon préféré pour une simple raison le mélange des genres et un scenario extraordinaire. Plus qu’une comédie, c’est également un film de science fiction, une comédie romantique avec sa dose de noirceur, un film fantastique, un film d’action bourré d’humour. Bref, un film qui a tant de qualificatifs, et pourtant reste si difficile à définir, est pour moi tout bêtement un chef d’œuvre…

 
 
04. Es-tu fan au point d’agacer ton entourage ? Raconte-nous…

Alors c’est difficile à dire il faudrait le demander à mon entourage (rires!!)  Non très clairement, non je n’agace pas mon entourage car j’ai un secret: j’ai une deuxième vie.  Depuis tout petit j’ai besoin de très peu de sommeil et cela m’a toujours laissé beaucoup de temps libre pour mes passions sans avoir à ’embêter’ les personnes de mon entourage. J’ai profité de ce confort très jeune pour vivre mes passions à 200%.

 

 

Ricky Dean Logan et Mitch Garcia

 

 

05. Quel est ton point de vue sur une éventuelle suite Retour vers le futur 4, ou un remake de la trilogie, ou même une nouvelle trilogie avec les fils de Doc : Jules et Verne ?

Alors là est toute la difficulté. Je crois que depuis 1992, je travaille sur une possible suite. L’avantage d’avoir des contacts aux États-Unis m’a permis de comprendre et voir l’engouement mondial autour de cette trilogie. Cela m’a aidé à élaborer une suite qui réponde à tout un chacun, les fans de la première heure comme moi, comme les amoureux du 7eme Art, ou tout bêtement les amoureux de belle comédie.

La difficulté du projet étant l’état de MJ fox qui dès 1991 commence à se détériorer sur le tournage de Doc Hollywood. Depuis, le projet est sans cesse modifié mais reste stable sur une trame bien précise ou la Delorean tient un rôle bien particulier. La suite, …prochainement sur vos écrans…

 

 

Donald Fullilove et Mitch Garcia

 

 

06. Comment t’est venu l’idée de créer un diorama Hill Valley ?

Concernant le diorama Hill Valley, il faut l’avouer, il avait une tout autre fonction au départ lorsque j’ai commencé à cogiter dessus. Il devait servir de plateau de jeu de rôle pour figurine. Voir un Capt’ain America se battre avec Hulk contre les Gremlins dans le Hill Valley de Marty… quoi de plus sympathique.

Ainsi, la base a été quadrillée pour permettre de comptabiliser les déplacements des personnages. Puis au fur et à mesure, non pas de la réflexion , mais de l’élaboration, il s’est avéré que le plateau et les composants utilisés le rendait trop fragile, et impossible à faire office de plateau de jeu.

 

 

Diorama d'Anthony

 

 

Diorama by night

 

 

Aussi, très vite, le plateau a été modifié, imaginé alors comme une pièce d’exposition plus que comme une pièce de jeu. Le plateau principal passant de 1 pièce à 2 pieces, et le niveau de détail fut également grandement haussé. De plus, côté accessoires, beaucoup de petites pièces comme les pompes Texaco, les autos, restent très rares et proviennent des Etats-Unis, après plusieurs mois de recherche. Le Hill Valley diorama m’a appuyé dans mon investissement pour la Teamfox, l’association de MJ Fox.

 
 
07. Combien de temps as-tu passé sur cette création ? (recherche des détails, expositions) Et quel est le retour du public ?

De la première ébauche sur papier à la finalisation du diorama, il s’est passé 18 mois. Pas forcément a temps plein mais avec un investissement journalier. Le retour dès le départ fut très bon , que ce soit chez les petits comme chez les grands.  Que ce soit chez mes amis modélistes ou chez les fans de BTTF.

 

 

Diorama animé

 

 

L’accueil du public a toujours eu un effet Whaou, à tel point que le diorama a été choisi pour être le représentant français du stand Teamfox au Comic Con de Londres. Ainsi, l’exposition du diorama devant des milliers de personnes a pu contribuer a récolter plusieurs milliers de £ de dons sur 3 jours. Le public a été réceptif au diorama, mais également les acteurs du film.

Je vois encore chacun d’entre eux se pencher sur le diorama avec des yeux émerveillés, l’acteur jouant le rôle de Goldie Wilson s’écriant à la vue de son personnage à échelle réduite: ‘Hey it’s a mini-me !’, ou encore un tweet le second jour de l’ouverture de Michael pour inviter les acteurs à passer au stand Teamfox pour voir LE DIORAMA…

Bref que de bons moments partagés avec mes amis, et très fier que beaucoup d acteurs sur beaucoup de conventions que j’ai fait, aient été aussi réceptifs (ndlr: acteurs de GoT, Walking dead etc..)

 
 
08. Depuis quand es-tu bénévole pour la Team Fox ? Quelles sont les actions que tu as menées ? Et quelles seront les actions futures ?

La fondation de Michael J fox (MJFF) a été lancée dans les années 2000. D’abord réservée aux Etats-Unis et selon certaines contraintes, elle s’ouvre 5 ou 6 ans plus tard sur une filiale, un bras de celle ci, la Teamfox. Déjà très actif au milieu des années 2000, je suis resté longtemps uniquement dans l’incitation aux dons.

 

 

Team Fox

 

 

Mes actions d’alors étaient souvent sous couvert d’interventions incitant ainsi à donner de manière anonyme ou non à la fondation. Ce travail était coûteux en temps et avec peu de retombée car non maitrisée. Puis j’ai pu m’inscrire véritablement dans une démarche de membre Teamfox avec actions et obtenir un réel soutien et appui de la part de la teamfox US. Je recevais alors banderoles, flyers, documentations, badges, goodies permettant alors de ‘professionnaliser’ mes actions.

 
 
09. Tu fais partie de la grande communauté des Backers, un petit mot là-dessus ? Comment se passe l’ambiance ?

Alors je tiens clairement à dire que l’une des meilleurs choses que j’ai faite a été de rejoindre ce groupe. Plongé dans l’informatique depuis des années, j’ai bien évidemment eu connaissance de ce groupe tôt lors de sa création, mais habitué a travailler avec l’étranger, uk et usa en particulier, je n’ai pas franchi le pas de m’investir dedans.

J’étais à l’époque plus investi sur la partie américaine notamment. Néanmoins ce groupe est une véritable bible, que ce soit par la richesse de ses membres qui sont tous exceptionnels avec une connaissance parfaite de la trilogie, que des informations qu’on y trouve grâce a une véritable communauté de passionnés qui n’hésite pas à partager les infos, les avis et les bons plans.

 

 

Saint-Dizier fans

 

 

Sur ce point, le groupe est en quelque sorte un vecteur de rassemblement de passionnés, qui au travers de la toile, permet d’échanger sur fond de bttf. Il permet même de mettre un pied dans la réalité en proposant événements et rassemblements de fans autour de la trilogie.

L’ambiance est toujours sympathique et c’est ce qui fait la force d’un groupe de ce genre, le respect mutuel de ses membres. Je pense qu’il pèse aux yeux du monde par  une communauté très active, et qui a de multiples cordes à son arc, de par la diversité de ses membres passionnés, qui vivent tous leur passion de manière différente.

 

 

Christopher Lloyd et Mitch

 

 

Nous sommes très loin d’un groupe purement de rassemblement de collectionneurs, j’ai envie de dire que c’est pratiquement un groupe qui se veut être votre deuxième famille…Et qui plus est, nous avons maintenant quelques acteurs du film et du staff technique qui en sont membres, c’est dire l’ampleur qu’a pris ce groupe aux yeux du monde entier!

Un peu comme le village gaulois d’Astérix, nous restons très petit mais sommes toujours pointés du doigt quand il s’agit de parler BTTF en France! c’est la notre force… notre potion magique c’est notre passion 🙂

 
 
10. Quel serait pour toi le meilleur rassemblement de Backers ? (exemple : refaire un Secret Cinéma, un rassemblement style We’re Going Back, des séances photos, une diffusion au cinéma avec des surprises… etc…)

Sur ce point j’ai une idée très précise de la chose. Je suis fan et comprend les fans. Je comprend leur besoin et leur envie. Aussi, je sais de quoi le fan se nourrit. A ce titre le plus beau des rassemblement serait celui qui serait fait par les fans pour les fans.

J’annonce aussi, sur ton site manu, et en avant première, que je met entre parenthèse mes actions au sein de la Teamfox pour me consacrer à un projet encore plus grand sur les 2 ans à venir…

 

 

Claudia Wells Steve Parks Mitch Garcia

 

 

Porter une convention en France sur le thème BTTF  qui serait à l’échelle des passionnés que nous sommes, c’est à dire énorme … Je m’y consacre depuis 6 mois et j’ai déjà de bons contacts avec plusieurs organismes, et plusieurs d’entre nous sont concernés par ce projet…

Il y a quelques années nous avons été à deux doigts de porter un événement BTTF à Eurodisney. J’ai beaucoup appris de cela et suis maintenant vigilant sur les promesses faites et par la même, multiplie les contacts pour pouvoir porter a bien un projet d’envergure nationale.

 

 

Signature bttf

 

 

Bref, je crois en ce genre d’événement, je vais m’y attacher et grâce a l’aide de quelques passionnés qui me donne un coup de main,  à mes contacts au niveau des acteurs, et avec une bonne dose de persévérance  je sais que nous réussirons a mener a bien un projet de ce type.

D’ailleurs nous aurons également entre temps quelques événements ponctuels tous au long de ces 2 ans qui viendront permettre aux fans de se rassembler autour de leur passion commune. !!

A plus dans le futur, car seul le futur sait ce qu’il nous réservera.

 

 

 

Harry Waters Jr