Michael J. Fox : biographie et filmographie

 

Michael J. Fox, né le 9 juin 1961 Edmonton (Alberta) est un acteur d'origine canadienne naturalisé américain en 2000. Il vit à New York

Il a tourné dans des films de cinéma et des séries télévisées américaines mais c'est son rôle de Marty McFly dans la saga Retour vers le futur qui lui apporta une célébrité mondiale.

 


BIOGRAPHIE

Né Michael Andrew Fox, fils de l'actrice Phyllis Fox, il a adopté l'initiale « J » dans son nom de scène en hommage au comédien Michael J. Pollard et pour éviter toute confusion avec son homonyme, l'acteur britannique Michael Fox. Lorsque son père était membre des Forces armées canadiennes, sa famille dut déménager très souvent allant de ville en ville (dont North Bay) jusqu'à s'installer finalement à Burnaby, une banlieue de Vancouver, après que son père eut pris sa retraite en 1971.

Au départ passionné de hockey sur glace, il s'intéresse durant son adolescence à l'écriture et joue de la guitare dans quelques groupes de rock, mais c'est son envie de devenir acteur qui le poursuit réellement.

Après une apparition à 15 ans dans la série « Leo and me », Fox rejoint ensuite Los Angeles à 18 ans pour commencer sa carrière d'acteur. Après quelques petits rôles, il débute à la télévision américaine dans « Letters From Frank » en tant que Michael Fox, il obtient son premier rôle au cinéma dans le film Disney Midnight Madness. Mais sa carrière s'envole vraiment en 1982 avec son rôle de Alex P. Keaton dans « Family Ties », une série qui devient un immense succès et qui se poursuivra jusqu'en 1989. Son travail est récompensé par 3 Emmy Awards et un Golden Globe.

Durant ses années fastes, sa carrière au cinéma démarre avec ce qui reste son plus grand rôle : celui de Marty McFly dans le film Retour vers le futur en 1985, dont l'immense succès lui fit connaître deux suites en 1989 et 1990.

Il se marie le 16 juillet 1988 avec l'actrice Tracy Pollan, qui tenait le rôle de sa première petite amie dans la série Family Ties, et dont il aura quatre enfants.

En 1990, il joue dans Outrages de Brian de Palma qui le fait quitter ses rôles d'éternels adolescents pour basculer dans le drame. Par la suite, sa carrière s'essouffle un peu et il se contente de nombreux petits rôles dans des films sans grand succès. Mais il est relancé en 1995 par Le Président et Miss Wade de Rob Reiner puis Fantômes contre fantômes de Peter Jackson et Mars Attacks! de Tim Burton en 1996.

Mais c'est encore la télévision qui lui réussit le mieux avec la série à succès Spin City, une satire politique. Dans cette dernière, il interprète le rôle du secrétaire général du maire de New York, un gaffeur. Mais c'est pendant ce rôle que sa maladie, rendue publique en 1998 mais dont il se sait atteint depuis 1991, l'oblige à se retirer pour prendre du repos en 2000. Pour faire cela en douceur, il demande à Heather Locklear, dont la série Melrose Place s'arrête, de le rejoindre dans la sitcom.

Il continue néanmoins à travailler : il est la voix originale du héros animé Stuart Little et le personnage de Milo Thatch dans le film d'animation Atlantide, l'empire perdu. Il a récemment produit un pilote pour une série sitcom intitulée « Hench at Home », sans qu'il y soit donné suite.

En 2003, il fait une apparition remarquée dans la série télévisée Scrubs. Il y tient le rôle de Kevin Casey, un médecin/chirurgien souffrant de Trouble Obsessionnel Compulsif, le temps de 2 épisodes de la saison 3.

Il est aujourd'hui entièrement investi dans la lutte contre la maladie de Parkinson au sein de la fondation qu'il a créée et qui porte son nom. Il espère réunir d'importants financements permettant à la recherche d'avancer et de trouver un remède avant 2010. Il a d'ailleurs écrit une autobiographie, « Lucky Man » sur son expérience face à cette maladie.

 

- Retour en haut de page -


FILMOGRAPHIE

* 1977 : The Magic Lie (Série TV)
* 1979 - 1979 : Lou Grant (Série TV) (Saison 3, épisode 13)
* 1980 - 1980 : Midnight Madness
* 1980 - 1980 : Palmerstown, U.S.A. (Série TV) (Saison 2, épisode 10)
* 1980 - 1980 : Family (Série TV) (Saison 5, épisode 9)
* 1981 - 1981 : Trapper John, M.D. (Série TV) (Saison 2, épisode 18)
* 1981 - 1981 : Leo And Me (Série TV)
* 1982 - 1982 : Class 1984 (Class Of 1984)
* 1982 - 1989 : Family Ties (Série TV)
* 1983 - 1983 : La croisière s'amuse (Série TV) (Saison 6, épisode 22)
* 1984 - 1984 : Night Court (Série TV) (Saison 1, épisode 2)
* 1985 : Teen Wolf
* 1985 : Retour vers le futur (Back To The Future)
* 1987 : Light Of Day
* 1987 : Le secret de mon succès
* 1988 : Lettres du Viêt-Nam (Dear America)
* 1988 : Les feux de la nuit (Bright Lights, Big City)
* 1989 : Outrages (Casualties of War)
* 1989 : Retour vers le futur II (Back To The Future Part II)
* 1990 : Retour vers le futur III (Back To The Future Part III)
* 1991 : Les Contes de la crypte (TV) (Saison 3, épisode 1)
* 1991 : Doc Hollywood (Doc Hollywood)
* 1991 : La manière forte (The Hard Way)
* 1993 : Graine de star (Life With Mikey)
* 1993 : Le Concierge du Bradbury (For Love Of Money)
* 1994 : Les héritiers affamés (Greedy)
* 1994 : Where The Rivers Flow North
* 1995 : Coldblooded
* 1995 : Le Président et Miss Wade (The American President)
* 1995 : Brooklyn Boogie (Blue In The Face)
* 1996 : Mars Attacks!
* 1997 : Fantômes contre fantômes (The Frighteners)
* 1996 - 2001 : Spin City (Série TV) (Saison 1, 2, 3, 4)
* 2002 : Interstate 60
* 2002 : Clone High (Série TV) (Saison 1, épisode 1)
* 2003 : Scrubs (Série TV) (Saison 3, épisodes 12 et 13)
* 2004 : Boston Legal (Série TV) (Saison 2 & 3, épisodes 12 et 13)


- Retour en haut de page -


VOXOGRAPHIE

* 1993 : L'Incroyable Voyage (Homeward Bound)
* 1996 : L'Incroyable Voyage 2 : À San Francisco (Homeward Bound 2)
* 1999 : Stuart Little (Stuart Little)
* 2001 : Atlantide, l'empire perdu (Atlantis : The Lost Empire)
* 2002 : Stuart Little 2 (Stuart Little 2)
* 2005 : Stuart Little 3 : En route pour l'aventure (Stuart Little 3)
* 2006 : The Magic 7 (The Magic 7)

 

- Retour en haut de page -


.. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. ..
.. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. . .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. ..