Interview de Pierre Hatet (voix fr. de Doc)

http://www.retourverslefutur.com/vrac/pierre_hatet.png

- Mercredi 15 mai 2002 : 18h37 -

 

Interview réalisée par téléphone.


 
[ Interview de Pierre Hatet - 15min50 ]

 

Emmanuel RUSSEIL : Bonjour, Mr Hatet ? Je vous appelle pour l'interview ... vous êtes toujours partant ?

Pierre HATET : Oui, oui, je suis là !

 

ER : Alors déjà je vous explique pourquoi j'ai voulu faire une interview, on ne trouve aucune page spécifique sur internet vous concernant, donc nous les fans, nous aimerions bien en savoir un petit peu plus sur vous et votre carrière. On va commencer en parlant un peu de vous et votre carrière, dans quels films avez-vous tournez en tant qu'acteur ?

PH : En tant qu'acteur, j'ai tourné dans "Une Corde, un colt" de Robert Hossein.

 

ER : (étant au courant...)D'accord, donc je suppose que c'est un western ?

PH : Oui, c'est un western ! J'ai tourné "La marquise des Anges" ... quand j'étais jeune !

 

ER : Quel rôle avez-vous eu ?

PH : J'avais celui qui provoque le personnage de Robert Hossein en duel, parce qu'il fait du trafic d'or etc ... Oh mais çà n'était pas un grand rôle, j'étais débutant, j'étais jeune !

 

ER : Au théâtre, vous faîte beaucoup de pièces ?

PH : Le théâtre c'est l'essentiel de ma carrière. Dernièrement c'était une pièce de Slavomir Broseck qui s'appelle "Contrat" mise en scène par Jean Négreni, que j'avais connu au TNT direction Jean Villars, à mes débuts, et maintenant je m'apprête à jouer une pièce de Duredmat qui est l'auteur de "La visite de la vieille dame", qui est une pièce connue et que je m'apprête à jouer à partir du 15 septembre à Paris.

 

ER : Gardez-vous un bon contact avec le réalisateur Robert Hossein ?

PH : Ah oui ! J'ai fait quatre spectacles avec Robert : "Danton et Robespierre", où je jouait Coloderbois le premier signataire des droits de l'Homme, après j'ai fait "La liberté ou la mort" qui est encore une pièce sur la Révolution, puis après j'ai fait une pièce sur la Résistance qui s'appelait "Dans la nuit la liberté" et tout dernièrement une adaptation théâtrale de "La marquise des Anges" où je jouais Rochefort avec Robert.

 

ER : Quels sont vos films préférés ?

PH : Mes films préférés ? Alors ce sont dans les films américains , les acteurs que je préfère, par exemple, Anthony Hopkins, que je trouve être un immense acteur, je crois que c'est mon préféré, ..... puis Woody Allen !

 

ER : Sinon, vous êtes connu en tant que grand fan de la musique classique ...

PH : Ah bon ?

 

ER : C'est Raphaël qui m'a dit ça !

PH : ( rire ) C'est vrai, c'est vrai !

 

ER : Quel est votre auteur/compositeur favori ?

PH : Mozart ! Mais si je vous disais que je n'aimais que Mozart, je serais superficiel, en fait ça dépend des jours. C'est Mozart, c'est Beethoven, ... enfin j'ai une nette préférence pour Mozart ! Mais ça ne m'empêche pas d'aimer beaucoup Beethoven, et Bach aussi.

 

ER : Et Ravel ?

PH : Oui Ravel aussi bien sûr ! Mais c'est un compositeur que je connais moins bien que Mozart ...

 

ER : Vous êtes surtout connu en tant que voix de doc dans "Retour Vers Le Futur", qui d'autres avez-vous doublé ?

PH : Vous, vous êtes trop jeune pour vous souvenir de "Mannix" ? C'est une série policière que j'ai doublé, mais j'ai doublé aussi Donald Sutherland, Alan Betts, il m'est arrivé de doubler Sean Connery dans "Un pont trop loin", de doubler Robert Mitchum, mais je ne sais plus dans quel film, et puis j'ai doublé ...... oh j'ai doublé tellement d'acteurs américains que je ne peux pas vous dire tous les noms comme ça ...

 

ER : Et le dernier, vous m'avez dit, c'est Anthony Hopkins ?

PH : Anthony Hopkins, j'ai commencé aujourd'hui !

 

ER : Dans quel film ou série avez-vous eu le plus de plaisir à doubler ?

PH : Oh j'aimais bien ... vous savez j'ai .... non, c'est "Mannix" ! Mais vous n'avez pas connu. Mais je viens de doubler une série qui s'appelle "L'île fantastique", ça passe sur le câble, c'est Ricardo Montalvan qui jouait les chefs indiens dans les westerns et que j'ai doublé dans cette série ... 140 épisodes, d'une heure !

 

ER : Peut-on parler de performance d'acteur pour la doublure d'une voix ?

PH : Je crois que mon meilleur doublage, ce fut "Retour vers le Futur" ! Ca a été un très beau travail de tout le monde !

 

ER : D'ailleurs, quel souvenir en gardez-vous de ce doublage ?

PH : J'en garde un souvenir formidable parce que nous avons fait ça avec les moyens américains, c'est à dire que comme c'était un rôle très dur vocalement, ça demandait une tension de l'acteur très importante, dès que j'avais le moindre petit graillonnement sur la voix, on me disait Monsieur rentrez chez vous, reposez-vous, et à demain, parce que c'était les moyens américains. Donc c'est grand professionnel !!

 

ER : Est-ce grâce à cette doublure que vous vous êtes mieux fait connaître auprès du public ?

PH : Ooh non ! Non non, moi c'est "Mannix" ! Car c'est sorti à l'époque où il n'y avait pas cette prolifération de feuilletons et séries comme on voit maintenant. Il n'y avait que deux chaînes, et alors "Mannix" c'était la série qui passait une fois par semaine, le vendredi je crois, à 20h30, donc en prime-time, et il n'y avait aucune autre série : c'était la série vedette !

 

ER : Peut-on la trouver cette série ?

PH : Il faut demander à l'INA ! A Nogent ....

 

ER : Comment avez-vous été remarqué pour doubler la voix de Christopher Lloyd ?

PH : J'étais déjà connu dans le doublage à travers "Mannix" et beaucoup d'autres comédiens américains que j'ai doublé, mais on a fait des essais : c'est à dire que l'on a convoqué un certain nombre de comédiens, on a fait des essais sur la voix de Christopher Lloyd, et tout a été envoyé en Amérique sur cassette ! Et c'est le producteur, qui était Steven Spielberg, et le metteur en scène qui était Zemeckis, qui ont écouté les voix... alors pour eux c'était voix n°1, 2, 3, 4, 5, 6 , alors ils disaient : repassez moi la voix 2, repassez moi la voix 3, non repassez la voix 4 je suis pas sûr, la 5, ... finalement je choisis la 3 .... et c'est tombé sur moi !

 

ER : En 1985, la technique de doublage n'était-elle pas plus difficile qu'aujourd'hui ?

PH : En 1985, non ! C'était déjà très pointu. On a été considéré par les américains, par la technique du doublage, comme les meilleurs en France. Mais je ne parle pas que des comédiens seulement, je parle de la technique de détection de la qualité de la rythmo ( la bande qui défile au dessous de l'écran ) : là nous sommes très pointu dans ce domaine.

 

ER : Une autre question sur la trilogie "Retour vers le Futur", vous arrive-t-il de la regarder de temps en temps ?

PH : Non, non non je ne la regarde pas ...

 

ER : Vous préférez la version originale ou la version française ?

PH : Je préfère la version originale parce que je m'en suis beaucoup inspiré pour doubler en français, mais je trouve que l'acteur Christopher Lloyd est formidable !

 

ER : Quel épisode avez-vous préférez ?

PH : Je crois que c'est le premier ! ... et le troisième ! Mais ça n'engage que moi ...

 

ER : Si vous aviez pu voyager dans le temps, quelle époque auriez-vous choisi ? Et surtout qu'auriez-vous fait ?

PH : Ah, si j'avais pu voyager dans le temps, j'aurais choisi le Moyen-âge !

 

ER : Ah ça va plaire à quelqu'un, mais je vous en dis pas plus pour l'instant ! Vous arrive-t-il d'employer des expressions de doc ?

PH : Oui, de temps en temps je ressors dans la vie comme ça, histoire de rigoler : Nooom de Zeuuuus ! Oui de temps en temps, pour m'amuser ...

 

ER: Que vous a apportez l'expérience de "Retour vers le Futur", après les trois films ?

PH : Ca m'a apporté une grande technique du doublage, c'est à dire que ça a été un travail dirigé à la fois par une américaine et par une société française très pointue dans le doublage, qui était Madame Jenny Gérard qui a dirigé le doublage en français, et il y avait également une script américaine, et là j'ai beaucoup appris, parce que c'était un doublage difficile quand même ! Je ne dis pas ça pour me mettre en valeur, mais c'était réellement un doublage difficile.

 

ER : Seriez-vous prêt pour un "Retour vers le Futur 4" ?

PH : Non, il ne le fera pas !

 

ER : Juste au cas où ...

PH : S'il fallait le faire, oui, j'espère que j'ai toujours la santé ...

 

ER : J'en profite pour vous en parler, avec les autres fans, sur le forum, nous créons un scénario collectif sur "Retour vers le Futur 4", que l'on enverra peut-être au producteur ... mais de là à ce qu'il soit lu !

PH : Écoutez, j'espère que vous le ferez, et j'espère que je le doublerai !

 

ER : Pourquoi n'avez-vous pas doubler la série animée de "Retour vers le Futur" ?

PH : C'était une maison de production, à qui on a confié la série, qui a fait des essais, et qui a pris un autre acteur. Cela dit, entre le dessin animé et l'acteur dans sa réalité, il y a une énorme différence ! Dans le dessin animé, il faut surjouer ... ça n'a rien à voir !

 

ER : Dans la vie, êtes-vous proche du personnage de doc ?

PH : Non, pas du tout. Maintenant, je m'apprête à jouer une pièce de théâtre où je joue un avocat de la défense ... assez sordide.

 

ER : Que pensez-vous de l'acteur Christopher Lloyd ? Vous a-t-il parfois étonné dans sa manière de jouer ?

PH : Ah il est étonnant ! Il a de la folie comme acteur, et ce qui est formidable c'est qu'il maîtrise sa folie. Quand vous êtes fou, que vous avez de la folie mais que vous ne maîtrisez pas, vous avez des débordements et on ne peut pas vous canaliser dans un personnage ... vous faîte n'importe quoi. Lui, il est fou ... et il maîtrise sa folie ! C'est ça qui est formidable !

 

ER : Avez-vous eu déjà l'occasion de le rencontrer ?

PH : Non pas du tout. Mais figurez-vous que j'ai reçu un jour une lettre d'une jeune fille habitant près de Paris, j'ai oublié son nom, elle m'a envoyé une lettre, avec en cadeau une petite écharpe de soie, qui me dit "je connais bien Christopher Lloyd, qui m'envoie à chaque anniversaire une gerbe de rose, vous êtes sa voix est-ce que vous le connaissez je pourrais vous le faire rencontrer", je reçois ce courrier le jour où je partais à Athènes en Grèce, je met ce courrier dans mon sac de voyage en me disant : arriver à Athènes je vais lui répondre avec une carte du musée archéologique d'Athènes ou autre ... enfin un truc intéressant .... j'ai perdu le courrier, je ne sais plus comment elle s'appelle. Voilà, une jeune fille qui m'envoyait une lettre très chaleureuse, avec en cadeau une petite écharpe de soie, et je ne lui ai jamais répondu .... et ça c'est é-pou-van-table ! J'y repense tout le temps, la preuve je vous en parle .... n'ayant pas son nom, que voulez-vous que je fasse ? Si un jour vous la retrouver ...

 

ER : Si jamais elle passe sur le forum, je lui ferais signe !! Sinon, avez-vous rencontré d'autres personnes du casting de "Retour vers le Futur" ?

PH : Ah oui, Luq Hamett !

 

ER : Vous doubliez les scènes de Marty et doc en même temps que lui ? Il faut préciser pour les fans que Luq Hamett est la voix française de Marty ... et l'entente était-elle bonne ?

PH : Nous doublions en même temps, absolument. L'entente était excellente ! J'ai même retravailler avec lui sur d'autres projets, on se connaît très bien, et Luq Hamett joue actuellement au théâtre de 10 heures un spectacle qu'il a écrit et réalisé, et qui fait beaucoup de succès.

 

ER : Vous êtes sûrement au courant qu'il existe plein de parodie de "Retour vers le Futur", est-ce vous qui avait fait les mini-parodies pour la radio Forum ou est-ce une imitation de votre voix ?

PH : Ah non non, pas du tout.

 

ER : ... et les répondeurs comiques pour portable ?

PH : Non. Mais qui est-ce qui a fait ça ?

 

ER : Ah je ne sais pas. Mais je vous passerai l'adresse de mon site, car justement je les ai mise en ligne !

PH : Vous avez mon adresse ?

 

ER : Je vous rappellerai tout à l'heure pour la prendre, car là ça enregistre.

PH : Très bien. Ca m'intéresse beaucoup votre proposition ...

 

ER : Pourriez-vous me parler un peu des coulisses d'un film, comment c'est organisé, notamment pour les doubleurs de voix, le recrutement des doubleurs, qui traduit les paroles ...

PH : Ca se passe souvent par des essais. On convoque un certain nombre de comédiens, et on fait des essais sur les scènes du film. Après, ces scènes de film sont proposées au client, qui peut être le producteur américain ou la chaîne de télévision qui va passer la série, par exemple.

 

ER : Parlons un peu de l'actualité, suivez-vous toujours un peu la carrière de Christopher Lloyd ?

PH : Non. J'ai juste enregistré un jeu vidéo avec lui. Mais non non, je ne la suis pas particulièrement ...

 

ER : Le jeu vidéo, ce ne serait pas sur le parc Universal, sorti sur la console GameCube ?

PH : Ah je ne me souviens pas, parce qu'on l'a fait dans le désordre, j'peux pas vous dire ...

 

ER : En parlant de vous, quels sont vos projets actuels et futurs ?

PH : C'est la rentrée au théâtre le 15 septembre, et donc nous allons répéter cet été, et puis il y a le doublage de ce grand acteur .... Anthony Hopkins .

 

ER : Vous connaissez le titre du film ?

PH : Je ne sais pas, je n'ai pas vu le générique.

 

ER : Mais êtes-vous la voix officielle d'Anthony Hopkins ?

PH : Non, pas du tout. On fait un essai qui va être présenté aux américains.

 

ER : N'hésitez pas à venir sur mon site, www.bttf.fr.st . Je vous remercie de m'avoir accordé un peu de votre temps, et au nom de tous les fans comme Céline, Corrado, Benjamin, Fab, Michel, Johann, Teebeau, Fred, Raphaël, Brendan, Cyril, Damien, Patrick, Pierre, Quentin, Romain, Bilbon, Alex, Claudio, moi-même, et tous ceux que j'oublie, je vous souhaite plein de nouvelles réussites dans votre carrière.

PH : Merci, remerciez les tous, je m'estime honoré de leur amitié.

 

ER : Et comme le dirait doc :

PH : Noom de Zeuuus !

 

ER : ( je passe un son de doc dans "Retour vers le Futur" ) Content d'avoir parlé avec vous, on ne sait jamais, peut-être qu'on se rencontrera un jour futur...

THE END !

 

 

 

- Retour en haut de page -


.. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. ..
.. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. . .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. ..